Chroniques sur le vin
0

Chronique publiée le dans La dégustation en long, en large, en travers... Et le reste !

A la découverte des vins canadiens

image

Du 5 au 7 novembre, Montréal accueillait une grande manifestation dédiée aux vins, et dans une moindre mesure, aux spiritueux et aux cidres.

Cette année, le pays à l’honneur était l’Espagne. Des dizaines de producteurs et leurs agents (rappelons qu’au Québec la Société des Alcools du Québec – SAQ – détient le monopôle d’importation) étaient présents pour faire découvrir leurs vins rouges issus de grenache ou de tempranillo, mais également leurs cavas ou leurs xérès. Déjà tout un programme. Pourtant, ce n’est pas vers ces vins gorgés de soleil que je me suis orientée. Nouvelle arrivée à Montréal, j’ai décidé de partir à la découverte des vins canadiens, totalement inconnus pour ma part !

Il faut préciser que j’avais voulu tenter l’aventure il y a quelques jours en me faisant conseiller des bouteilles dans un magasin SAQ, mais les vendeurs m’ont regardée avec de grands yeux, précisant que si je ne voulais pas être déçue, il valait mieux que j’opte pour un Bordeaux ou un vin du sud de la France. Aïe ! Ça commençait mal ! Que devais-je en penser ? Que tous les vins québecois et/ou canadiens référencés par la SAQ sont mauvais ? Ou alors que les marges réalisées sur ceux-ci sont moins importantes.. ?

La Grande Dégustation de Montréal était donc l’occasion rêvée de découvrir enfin les nectars du pays. Parmi 200 exposants… 5 domaines canadiens ! L’avantage, c’est qu’il est possible de s’arrêter à tous les stands.

Parmi les vins dégustés, de belles surprises, notamment des rieslings frais et aromatiques, des pinots noirs exceptionnels (gros coup de cœur pour les vins du domaine Queylus vinifiés par Thomas Bachelder). Découvertes de cépages dont je n’avais jamais entendu parler : seyval blanc, vidal blanc maréchal foch (noir)… Déguster sans outils de comparaison est un exercice qui n’est pas aisé, mais qui donne l’envie d’en savoir plus sur les cépages et les terroirs canadiens… Affaire à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>