Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans News

Bientôt des vins de l’IGP “Paris-Île-de-France” ?

cepolina.com

Beaucoup l’ignorent, mais certains vignerons produisent du vin en Île-de-France, et notamment à Paris. À l’heure actuelle, ces vins ne bénéficient pas de reconnaissance particulière mais cela pourrait changer avec l’éventuelle apparition d’une IGP “Paris-Île-de-France”. Une demande vient en effet d’être adressée au Ministre de l’Agriculture pour sa création

Selon  LaVigne-lemag, Patrice Bersac, président de l’association syndicale des vignerons franciliens, aurait envoyé, lundi 1er octobre une lettre au Minsitre de l’Agriculture pour demander de créer une nouvelle IGP (Indication Géographique Protégée) française pour les vins produits en Île-de-France, et notamment à Paris. “La qualification de vin de pays ou d’indication géographique protégée a toujours été notre objectif. Non seulement c’est un bon moyen de garantir l’authenticité de nos vins mais ce serait aussi la reconnaissance d’un bon niveau qualitatif”, a expliqué Patrice Bersac. L’Association syndicale des Vignerons franciliens a été créée en 2000 dans le but de promouvoir les vins franciliens. “On compte aujourd’hui une quinzaine d’hectares en région parisienne. Ces vignes ont toute une vocation pédagogique culturelle et touristique. Non seulement on peut produire de la qualité mais, en plus, nos études montrent qu’il y a un vrai marché pour ces vins”, ajout-t-il.

Concernant sa demande de création d’une IGP spcifique, l’association a tout prévu, notamment la rédaction d’un cahier des charges inspiré de celui édicté par la Confédération française des vins de pays. “Côté surface maximale de plantation, nous avons fixé la barre à 6 ha par demande, comme en Corse”, précise le président. “Qui dit production de vin, dit nécessité d’un bassin viticole. Sur ce point, nous proposons au ministre soit de créer un bassin pour tout le quart nord-est de la France, soit de rattacher notre vignoble d’Île-de-France au bassin du Val de Loire”, a-t-il aussi expliqué. Pour le dénomination de l’IGP, l’association a proposé Paris-Île-de-France, un nom qui a été accepté par le Cervia, le Centre régional de valorisation et d’innovation agricole et alimentaire de Paris-Île-de-France. D’après LaVigne-lemag, dans sa lettre, l’association aurait aussi demandé “d’être agréée en qualité d’organisme de gestion et de défense”.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>