Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans Découverte

Cheval Blanc : un chai unique pour des vins d’exception (1/3)

image

Cheval Blanc, un nom mythique pour tout amateur de vin ! Dirigé par le célèbre Pierre Lurton, cette propriété allie parfaitement tradition et modernité, notamment avec son nouveau “chai sur la colline”. Doté d’une équipe transgénérationnelle à l’image d’une famille, ce château produit depuis des années des vins d’exception avec un savoir-faire unique et un soin tout particulier apporté à la vigne. Retour sur un séjour à la découverte du terroir de Cheval Blanc.

Un peu d’histoire

Autrefois Barrail des Cailloux, une exploitation viticole où la vigne était déjà reine, le Château Cheval Blanc est créé en 1832, sur l’appellation Saint-Émilion, mais le domaine tel qu’on le connaît aujourd’hui date de 1871. Épargné par le phylloxéra à la fin du XIXème siècle, à la différence de ses voisins, il connaîtra alors ses premiers succès qui seront confirmés tout au long du XXème siècle. Il est d’ailleurs, depuis 1954, l’un des 4 domaines de l’appellation a être classé Premier Grand Cru Classé A, distinction obtenue à chaque révision du classement tous les 10 ans. Depuis 1998, il est la propriété de Bernard Arnault (groupe LVMH) et du Baron Albert Frère, homme d’affaire belge réputé. On trouve également à la tête de ce château mythique Pierre Lurton, de la fameuse famille vigneronne du bordelais et également à la tête du célèbre Château d’Yquem dans le sauternais.

Un chai unique pour des vins d’exception

Il y a quelques années, les propriétaires ont décidé de construire un nouveau chai à la hauteur des vins de Cheval Blanc. Pour cela, ils ont fait appel à un architecte de renom : Christian de Portzamparc. En juin 2011, après 18 mois de travaux, le Château Cheval Blanc inaugurait son “chai sur la colline”, une réalisation unique et moderne parfaitement intégrée au paysage historique de Saint-Émilion.

Ce bâtiment est tout d’abord impressionnant par ses dimensions : 75 mètres de long, 35 mètres de large, 8,60 de haut pour une superficie totale de 5.500m2. Il comprend un cuvier de 1.100m2 accueillant 52 cuves de béton. Il intègre également d’un chai à barrique de 1.300m2 où 850 sont entreposées. Ces murs en briques percés lui donne une certaine esthétique mais contribue également à faciliter l’aération naturelle.

Le «Chai sur la colline» est également “une prouesse architecturale” où tout a été conçu pour favoriser le processus de fabrication du vin et les gestes qui en découlent. Chaque cuve permet d’accueillir un parcelle précise du château afin de permettre un travail de précision chirurgicale. Leur forme galbée, quant-à elle, similaire à celle d’un verre de dégustation, a été inspiré par Pierre Lurton, de manière à optimiser la vinification des vins du château ainsi que leur oxygénation.

Cet édifice séduit également par la relation étroite qu’il entretient avec la nature qui l’entoure. En effet, tout a été pensé pour profiter pleinement des éléments naturels tels que la lumière ou le vent, par exemple. Il est d’ailleurs à noter que le “chai sur la colline” est un des rares bâtiments de ce secteur d’activité certifié “haute qualité environnementale”. Comme son l’indique, le “chai sur la colline” a été imaginé par l’architecte comme un “promontoir dans le prolongement du château”, comme une colline adossée au château. Il vous permettra ainsi de profiter, grâce à sa terrasse, d’une vue magnifique sur l’ensemble du vignoble saint-émilionnais et ses prestigieux voisins.

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>