Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans Découverte

Cheval Blanc : "un grand vin se révèle d’abord à la vigne" (2/3)

image

Cheval Blanc, un nom mythique pour tout amateur de vin ! Dirigé par le célèbre Pierre Lurton, cette propriété allie parfaitement tradition et modernité, notamment avec son nouveau “chai sur la colline”. Doté d’une équipe transgénérationnelle à l’image d’une famille, ce château produit depuis des années des vins d’exception avec un savoir-faire unique et un soin tout particulier apporté à la vigne. Retour sur un séjour à la découverte du terroir de Cheval Blanc.

“Un grand vin se révèle d’abord à la vigne”

Au Château Cheval Blanc, il y a une philosophie que l’on respecte : “un grand vin se révèle d’abord à la vigne”. Le vignoble de 40 hectares, en protection raisonnée, bénéficie d’une attention de tous les instants. C’est d’ailleurs une des rares propriétés d’un seul tenant où le parcellaire est identique depuis 1871. Depuis plus de 10 ans, le Château Cheval réalise d’importants investissements de temps et d’argent pour créer son propre matériel végétal pour son cépage dominant : le Cabernet Franc. Une originalité pour l’appellation Saint-Émilion qui a construit sa réputation sur le Merlot. Ainsi, une sélection massale est pratiquée sur ce cépage à partir de ses vignes les plus vieilles (certaines datent de 1920 et sont toujours en production) et les plus résistantes. Cette pratique consiste, à choisir un greffon en coupant un sarment sur les plus beaux pieds, au lieu de l’acheter chez le pépiniériste. Cela permet ainsi de conserver une haute qualité de production et l’originalité de son vignoble.

Ce grand soin apporté à la vigne est particulièrement observable lors des vendanges. Durant cette période, chaque parcelle est étudiée avec précision afin de la vendanger au meilleur moment possible, pour cueillir le raisin à la bonne maturité : “des vendanges al dente” comme l’explique Pierre-Olivier Clouet, directeur technique. Pour cela, le vignoble bénéficie notamment de deux stations météos qui lui permettent de collecter des données très précises. Mais c’est également un important travail des équipes du château qui se rendent chaque jour sur les différentes parcelles pour juger la maturité du fruit. Les vendangeurs aussi sont sélectionnés avec précision. Une équipe, composée d’une quarantaine de vendangeurs pré-retraités, et passionnée de Cheval Blanc, est à la disposition du Château. Comme on nous l’explique au domaine, ils peuvent être déployés seulement quelques heures pour vendanger une parcelle précise et ne revenir que quelques jours plus tard pour une autre.

Les vins de Cheval Blanc sont produit sur un terroir mosaïque unique composé d’argile, de sable et de graves. Celui-ci est conjugué à un encépagement original pour l’appellation Saint-Émilion : le mariage entre le Merlot (39%), cépage traditionnel dans la région, avec le Cabernet Franc (61%). Ce dernier permet d’offrir au nectar une acidité importante qui lui servira tout au long de sa vie pour rester jeune. En effet, pour Pierre-Olivier Clouet, “un vin qui vieillit bien est un vin qui semble toujours jeune”. Ce terroir de prestige, allié à ce mariage original, permet de donner aux vins du Château une personnalité organoleptique atypique pour la région, alliant puissance et élégance, qui a largement contribué au succès et à la renommée des vins du Château.

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>