Chroniques sur le vin
1

actualites publiée le dans News

Les retrouvailles entre le Merlot et sa mère

Magdeleine Noir

Aujourd’hui, je vous propose de vous intéresser aux origines du Merlot et plus particulièrement à ses parents. On sait depuis longtemps, grâce à de nombreuses études d’ampélographie (discipline étudiant la vigne et plus particulièrement les cépages), que le père du Merlot est le Cabernet franc. Mais on ignorait jusqu’en 2008 qui était sa mère ?

Cette question a pu être résolue grâce à l’analyse ADN positive d’un cépage inconnu retrouvé en Charentes en 2008. Selon cette étude, et d’après une probabilité statistique très forte, la mère du vignoble star du Libournais est la Magdeleine ou plutôt la Magdeleine noire des Charentes. C’est en effet le nom qu’on lui a donné lors de son baptême pour les 10 ans du Conservatoire du vignoble charentais le 6 juin 2008. La Magdeleine noire a été présentée officiellement le 19 janvier 2010 à Ireo de Cherves-Richemont près de Cogac. Celle-ci se caractérise par des feuilles trilobées assez molles et très foncées ; et des grappes un peu plus importante que celles du merlot.

Cette « trouvaille » a entraîné une polémique sur l’origine réelle de cette magdeleine noire. L’origine charentaise est en effet discutable étant donné que son premier cep a été retrouvée en 1996 du côté de Saint-Malo. Après plusieurs débats, c’est la Charentes qui a gagné le droit de revendiquer ce nouveau cépage grâce notamment à un des ses auteurs, Raguenaud, qui est le seul à avoir évoqué ce cépage dans un livre de 1847. Son succès est aussi dû à l’important travail de prospection réalisé depuis 2003 par le Conservatoire du vignoble charentais.

Cette découverte est primordiale car la Magdeleine noire est, en quelque sorte, la mère d’une importante partie des vignobles du Sud-Ouest. Elle compte aussi dans sa descendance de nombreux cépages secondaires, tels que le guignard de saintours, le mourtès, ou encore le cot. Il est malheureusement encore tôt pour déguster les fruits de ce nouveau cépage, mais la découverte de la magdeleine noire représente une importante avancée scientifique, comme l’explique Jean-François Boursiquot, enseignant-chercheur à Montpellier : “ Chaque découverte fait avancer les mentalités, explique le scientifique. On s’aperçoit avant tout que l’homme est beaucoup plus intervenu qu’on ne le croyait dans l’amélioration des cépages. Or, ceci est le gage d’une meilleure acceptation future de l’innovation variétale”.

Via

Un commentaire sur “Les retrouvailles entre le Merlot et sa mère

  1. Bonjour aux passionnés de grands vins,

    Le merlot et le cabernet franc sont les deux cépages les plus utilisés sur le secteur des vins du Libournais, exclusivement rouge.
    Le cépage roi de ce secteur est le merlot (60%)…

    Saviez-vous que le cabernet franc est aussi appelé “bouchet”?

    On retrouve également le cabernet sauvignon, et le malbec…

    Le saviez-vous?

    Bonne journée à tous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>