Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans Actualités

“Esprits Médoc” : la BD vin en réalité augmentée

image

“Esprits Médoc” : c’est le nom d’une nouvelle série de BD imaginée par une agence de communication bordelaise. En utilisant le système informatique de la réalité augmentée, l’agence propose, grâce à cette création, une nouvelle façon de promouvoir des châteaux, des terroirs et des appellations. Accompagné de son smartphone, le lecteur peut ainsi plonger dans une réelle aventure viticole au cours de laquelle il devra résoudre une énigme. Explications …

Après le succès de la série Châteaux Bordeaux, une nouvelle BD va faire son apparition dans les librairies bordelaises en automne prochain, comme nous l’annonce le magazine en ligne LaVigne. Intitulée “Esprits Médoc” et créée par l’agence de communication bordelaise Le Jardin des marques (scénario de Éric Corbeyran et planches de Nicolas Otéro), celle-ci présente la particularité d’être “en réalité augmentée”. En effet, une fois muni de l’application Esprits du vin, téléchargeable sur les stores Apple et Android, le lecteur pourra bénéficier de deux niveaux de lecture. Dans un premier temps, avec la lecture traditionnelle, il suivra les aventures de Violette, une jeune oenologue oeuvrant au coeur des châteaux du Médoc, comme le Château Hourtin-Ducasse, le Château Larose-Trintaudon, le Château Castera ou encore le Château Livran. Accompagné de son smartphone, il pourra également accéder à un deuxième niveau de lecture en scannant les cases contenant le signe “RA” (pour réalité augmentée) lui permettant de visualiser des contenus cachés comme des vidéos sur les châteaux partenaires ou encore des interview de propriétaires viticoles.

Ainsi, avec ce premier tome de ce série de BD en réalité augmentée, l’agence Le Jardin des marques a inventé “une nouvelle façon de promouvoir des châteaux et des appellations” et invite le lecteur “à mener sa propre enquête et à résoudre une enigme”, comme l’explique LaVigne. Pour parvenir à ce but ultime, le lecteur devra même effectuer de réelles visites dans les châteaux afin de débloquer des indices. Selon Michel Marengo, propriétaire du Château Hourtin-Ducasse en Haut-Médoc, “cette façon de concevoir l’œnotourisme en utilisant les technologies d’aujourd’hui est une approche qui dépoussière un secteur traditionnel. Nous espérons attirer par ce biais une cible plus jeune”. Le concept semble séduire puisque l’agence bordelaise serait déjà en contact avec d’autres appellations comme Graves et Sauternes, Saint-Émilion, Cognac et Champagne. “Il faut compter de 10 000 à 20 000 euros selon le niveau de visibilité souhaité par le partenaire”, explique Arnaud Hacquin, du Jardin des Marques. “Nous voulons développer l’œnotourisme en misant sur le transmedia, c’est-à-dire en combinant la bande dessinée, les technologies de la réalité augmentée et les jeux sur téléphones mobiles. L’objectif est bien d’amener le lecteur à découvrir des châteaux, des terroirs et une appellation”, précise-t-il. Le premier tome de la série “Esprits Médoc” devait être disponible à l’automne prochain (librairies de Bordeaux, Offices de tourisme de Gironde, Cultura). En attendant, vous pouvez assister depuis aujourd’hui, ouverture de Bordeaux Fête le Vin, à des démonstrations de l’application mobile par l’agence Le Jardin des marques.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>