Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans Insolite

Être allergique au vin, c’est possible !

freedigitalphotos.net / John Kasawa

On a beaucoup parlé des effets bénéfiques que pouvait avoir une consommation modérée de vin sur la santé. Mais ce que l’on sait moins, c’est que pour une partie d’entre nous, le vin est une boisson “nocive”. Il est en effet possible d’être allergique au vin, et cela concernerait 7% d’entre nous selon une récente étude allemande. 

Comme nous l’annonce Slate.fr, et selon une étude allemande parue dans Deutsches Arzteblatt International, un journal scientifique allemand, une petite minorité de la population mondiale aurait un problème un peu gênant : une allergie au vin. Cela concernerait 7% d’entre nous qui se verraient ainsi privés du doux plaisir de déguster un bon vin. Selon l’étude, dans le cas où l’on serait allergique au vin, il y a de grandes chances que ce soit plus précisément au vin rouge. C’est en effet pour ce type de vin que les chercheurs ont constaté le plus d’allergies de la part des interrogés. Cette “maladie” toucherait davantage les femmes que les hommes puisque 8,9% d’entre elles seraient atteintes, alors que ce serait le cas de seulement 5,2% des hommes. Pour obtenir ces résultats, les chercheurs de l’université de Johannes Gutenberg ont analysé, aléatoirement, 4.000 personnes âgées de 20 à 70 ans, par le biais de questionnaires portant sur leurs habitudes de consommation et leurs symptômes d’allergie ou d’intolérance.

Selon l’étude, les symptômes ressentis lors d’une allergie au vin seraient l’urticaire, le nez bouché, le rythme cardiaque trop rapide et des crampes intestinales. Avec cette étude, les chercheurs ont aussi découvert que les personnes souffrant d’une telle allergie avait de grande chance d’être aussi allergiques à d’autres aliments. Mais rassurez-vous, selon Slate.fr, et comme l’ont expliqué les chercheurs, “si les effets du vin sur la santé avaient beaucoup été étudiés par le passé, peu de cas d’intolérance ont été pour l’instant découverts”. Cependant, les scientifiques ont tout de même précisé que la proportion des gens atteints d’une telle allergie pouvait être plus grande que celle établie par l’étude, notamment à cause de symptômes non étudiées, comme les maux de tête.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>