Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans Tendance

Étude Vinexpo : Les américains auraient débouché 3,7 milliards de bouteilles en 2011 !

EtatsUnis

À l’approche de son prochain salon des vins et spiritueux à Hong Kong du 29 au 31 mai prochain, la société Vinexpo, en partenariat avec le cabinet britannique ISWR, vient de publier les résultats de sa dernière étude sur le marché mondial du vin. Voici les principales conclusions.

Consommation en volume : les États-unis, numéro 1

Selon le Nouvel Observateur, tout d’abord, en 2011, les États-unis ont été les plus gros consommateurs de vin en volume devant l’Italie et la France. Cette année-là, le pays aurait en effet dégusté plus de 3,7 milliards de bouteilles ! Au niveau mondial, les américains sont donc à la fois les plus gros consommateurs de vin en volume, et les plus gros consommateurs de vins tranquilles (non pétillants) en valeur, devant le Royaume-Uni et la France. Les français conservent tout de même leur titre de plus gros consommateurs de vin par an et par habitant avec 54 litres de vin (bravo !). Mais cela pourrait bien changer. Comme le souligne Robert Beynat (Directeur de Vinexpo), “le potentiel de développement des Etats-Unis est énorme” : à l’heure actuelle, les américains ne consomment “que” 12 litres de vin par an et par habitant…

La Chine poursuit son ascension 

L’étude met également en avant la croissance rapide du marché du vin chinois. En 2011, le pays est rentré dans le TOP 10 des producteurs mondiaux de vin. Selon les estimations, la Chine pourrait bien atteindre la 6ème place de ce classement d’ici 2015. Cependant, au niveau consommation, le pays reste encore derrière les principaux acteurs puisque qu’il est à la 20ème place de la consommation par habitant et par an avec un peu plus d’1 litre de vin consommé. Mais là encore, une tendance à la croissance est en route et ce chiffre pourrait bien être multiplié par 2 d’ici 2015. À un niveau plus globale, la consommation générale du pays devrait ralentir un peu sa progression passant d’une croissance de 140%, entre 2006 et 2010, à 54% “seulement” entre 2011 et 2015. Notons l’importance de la ville d’Hong Kong pour le marché asiatique du vin, le premier territoire consommateur par rapport à sa population, selon le Nouvel Observateur. Aujourd’hui, on y consomme 4,6 litres de vin par habitant et par an, et cette estimation pourrait passer à 6,7 litres d’ici 2015.

Et la France dans tout cela ….

Rassurez-vous, la France reste toujours un acteur majeur dans le monde du vin. Comme expliqué auparavant, les Français sont toujours les plus gros consommateurs de vin par an et par habitant. Nous sommes aussi redevenus il y a peu de temps le premier pays producteur de vin au monde devant l’Italie et l’Espagne. La France fait aussi partie du Top 3 des exportateurs de vin en volume au côté de l’Italie et de l’Espagne. Pour Robert Beynat, le bon résultat de nos exportations s’explique par le fait que “le marché français décline et que les producteurs sont obligés de se tourner vers l’étranger”. En effet, la zone Asie est une grande cliente des vins français, et particulièrement sur le marché des vins à prix élevés (Bordeaux, Bourgogne, Champagne). Mais comme l’explique le directeur de Vinexpo, il ne faut pas se reposer sur nos stars françaises en évitant de refaire les même erreurs : “le Bordeaux c’est bien, mais il faut aussi des vins de Loire, d’Alsace, etc”. Il préconise en donc d’agir de manière à profiter de la croissance et de la diversification du marché asiatique du vin.

Globalement, le marché mondial du vin semble bien se porter. Après une croissance de 9% en valeur entre 2006 et 2010, celui-ci devrait enregistrer une progression similaire jusqu’à 2015. Ainsi, le marché devrait atteindre d’ici cette période, un total de 175,5 milliards de dollars, soit 132,3 milliards d’euros. Quand même.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>