Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans News

Inventer un nouvel oenotoursime en Languedoc !

languedoc

Quel oenotourisme ? Vaste question à laquelle doit aujourd’hui répondre le Languedoc face à un choix crucial : développer un oenotourisme de luxe à la bordelaise ou inventer un nouvel oenotourisme familal et accessible à tous ?

La dégustation n’est pas le plus important

Pour un vrai amoureux du vin, un vin doit raconter une histoire, celle d’un pays, d’un territoire, d’une famille et d’un (ou d’une) vigneron(ne). Quand on part à la visite d’un domaine, c’est pour vivre cette rencontre ! Si l’histoire nous parle et que la rencontre est belle, alors on aimera le vin sans que des “experts”, aussi illustres soient-ils, aient besoin de nous dire ce que nous devons aimer. Ne dites jamais «je ne suis pas connaisseur», car c’est vous le Grand Jury. Seul votre avis compte ! Sachez que vous avez le droit d’aimer ou pas, même si vous ne savez pas dire pourquoi. Et si vous savez être curieux tout en restant humble, vous apprendrez alors à exprimer vos préférences et vous deviendrez un «connaisseur» comme ils disent… Mais le vin est issu d’un terroir, il est aussi l’œuvre d’hommes et de femmes qui y vivent. La dégustation n’est pas le plus important, c’est découvrir et comprendre ce terroir qui compte avec toutes ses composantes : faune, flore, climat, hommes, histoire, paysages, art de vivre…

Un oenotourisme familial accessible à tous

Bien sûr qu’il faut quelques grands sites viticole de luxes avec spa, golf, mais en Languedoc la limite sera vite atteinte. Non pas parce que les vins ne le méritent pas, mais parce que la force de cette région n’est pas dans ce créneau. Ici le tourisme, même haut de gamme, est avant tout familial. L’offre oenotouristique languedocienne doit séduire non seulement l’amateur de vin mais aussi sa famille, y compris les enfants. C’est l’enjeu vital pour cette région : inventer un nouvel oenotourisme ! Cela passe sans doute par de beaux évènemenst oeno-culturels ou artistiques pendant la période estivale, mais on ne doit jamais oublier que 50% de la population est constituée ici de ce que j’appelle des ‘touristes sédentaires”. Des personnes venues s’installer dans le “Midi” à qui la famille vient d’ailleurs volontiers rendre visite !

Des atouts majeurs

En ce qui concerne les vins, le Languedoc est, sinon la meilleure (qu’est-ce qu’un meilleur vin?), sans aucun doute la région la plus “honnête” des régions viticoles, dans le sens où l’on a ici peu de risque de se faire “escroquer” par les étiquettes. Les vins sont loyaux, francs et au juste rapport qualité-prix. Pas de mauvaises surprises lorsque vous achetez de belles bouteilles. L’étiquette et le prix correspondent bien à la qualité du vin que vous achetez. Ce qui n’est pas toujours le cas dans d’autres régions illustres… Le second atout des vins languedociens est qu’ils ont l’accent d’ici, ils parlent le pays ! Chaque appellation, chaque territoire à ses propres parfums, couleurs et saveurs. Le vin ressemble ici à son terroir. Un langage de vérité en quelque sorte. Côté vin, donc pas de problème ! Et côté tourisme alors ? Certes le tourisme de masse a sévi sur la côte depuis les années 70, mais paysages et villages vignerons juste derrière, jusqu’aux contreforts des Cévennes ou du Larzac ont été magnifiquement préservés. Un extraordinaire patrimoine culturel et naturel s’offre aux touristes. Reste à le structurer, l’organiser, le signaler et l’animer sans le dénaturer. C’est ce nouvel oenotoursime qu’il faut inventer en Languedoc. Pour y contribuer, et parce que je suis avant un amoureux des rencontres humaines que l’on fait en visitant les vignerons et en dégustant leurs vins que j’ai crée un nouvelle collection de guides “tourisme et vignerons” dont vous pouvez voir quelques extraits sur notre blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>