Chroniques sur le vin
1

actualites publiée le dans News

L’œnologie : un métier à fort potentiel d'avenir !

l'oenologie

Les cabinets d’œnologues sont des acteurs importants de la filière viticole. Jusqu’en 1989, les œnologues ne se déplaçaient pas dans les exploitations. On fait désormais face à une évolution de l’œnologie, comme nous l’explique l’édition du jour de Sud-Ouest.


Auparavant seulement 20% des agriculteurs faisaient appel aux services des œnologues.  Aujourd’hui 60 à 70 % des viticulteurs y ont recours. L’activité d’œnologie est essentielle dans la mesure où les maisons de négoce conditionnent leurs primes en fonction de la qualité des produits livrés.

Parcours d’un œnologue hors paire :

En février 2008, Christian Guérin est devenu maître de chai pour la maison de négoce H.Mounier. Julien Frumoch, œnologue d’Archiac, a assuré l’intérim. Hier, l’activité a changé de mains. Christian Guérin et ses associés ont revendu l’activité à Olivier Chapt. Ce fils de viticulteurs de Gensac-la-Pallue, âgé de 35 ans, a saisi l’opportunité. Les transmissions de sociétés sont très rares dans ce milieu. Après un BTS viti-oeno au lycée de L’Oisellerie, à la Couronne, Olivier Chapt est passé par Blanquefort, Dijon et Reims, où il a obtenu son diplôme national d’œnologue en 1999. Il a exercé dans le Bordelais et en Amérique du Sud, avant de créer O.C.Consultant en Gironde, en 2006.

Désormais, en plus de cette activité, il est en charge de la gestion du laboratoire : « Tout est une question d’organisation », sourit-il, résolu à développer le chiffre d’affaires en investissant dans du matériel de pointe. En particulier dans un nouveau chromatographe qui permettra d’être plus réactif face aux demandes des viticulteurs. « On va augmenter notre capacité de 50 à 60 %. Pour les micro distillations, on peut améliorer de 30 % le potentiel d’analyse », prédit-il.

Via

Un commentaire sur “L’œnologie : un métier à fort potentiel d'avenir !

  1. Bonjour,
    Mon Fils pense faire un BTS d’œnologie-viticulteur, ne connaissant absolument pas le domaine je voudrais savoir si c’est une bonne idée, y a t-il tout simplement de l’avenir, du débouché??? Faut-il s’expatrier pour revenir en France par la suite?
    Merci de répondre aux inquiétudes d’un père, je suis preneur de tous conseils et bonnes idée, cordialement.
    BW

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>