Chroniques sur le vin
1

actualites publiée le dans Découverte

Les Lurton à la conquête du monde

Win Initiative

Comme son père, François Lurton, 52 ans, est un viticulteur bordelais qui a réussi. Sa renommée est maintenant internationale …

Comme nous l’explique Jacques Benoit sur le site www.cyberpresse.ca, avec près de 70 vins à son actif, les principales régions de production de Francis Lurton se situent en France mais aussi en Argentine, au Chili, en Espagne et au Portugal. Malgré cette « grande surface viticole », Mr Lurton dirige lui-même l’ensemble de la production de ses vins, et s’appuient notamment sur ses œnologues en chef propres à chaque pays. Contrairement à beaucoup de vins semblables aux siens, les bouteilles de Francis Lurton se vendent à des prix abordables puisque celles-ci ne dépassent généralement pas les 20$. Ces vins sont très bien notés comme le prouve la dégustation de mi-juin à Montréal où 13 de ses vins ont reçu d’excellentes appréciations.

Un de ses vins ne remporte pas autant de succès : son Vallée Centrale 2009 Pinot Noir. D’après les dires de François Lurton lui-même il n’a de Pinot Noir que le nom. Cependant, ses vignobles chiliens produisent grâce au Carmenère (un vieux cépage bordelais) deux très bons vins qui se positionnent en haut du classement des vins chiliens. Ce qui rend ces vins si exceptionnels , c’est le fait qu’il ne possède pas d’arôme végétal désagréable (odeur de la feuille de tomate) pourtant si caractéristique des vins rouges chiliens. Ce résultat est obtenu grâce au savoir-faire de Mr Lurton qui cueille ses récoltes très mures, les effeuille un mois avant les vendanges (pour une meilleure exposition au soleil), et réalise l’extraction à froid avant le départ de la fermentation.

Après cette petite présentation, voici les commentaires de Jacques Benoit sur une sélection de 5 vins des Domaines Lurton :

  • Colchagua 2008 Carmenère Hacienda Araucano, 14,95 $

« Vin rouge chilien un peu plus que moyennement corsé, au séduisant bouquet de fruits rouges, délicatement boisé, et à la texture de velours. »

  • Vin de France 2009 Sauvignon blanc Les Fumées Blanches, 13,85 $ (643600)

« Un assemblage de fruits de trois régions (Languedoc, Gers et Tarn), sous la nouvelle dénomination Vin de France (depuis le millésime 2009), donnant un vin blanc plutôt léger, sec, aux saveurs nettes, et bien typé Sauvignon blanc, mais sans rien d’herbacé. »

  • Rueda 2009 Hermanos Lurton, 15,65 $

« Vin blanc espagnol, fait de Verdejo (85 %), plus 10 % de Sauvignon blanc et 5 % de Viura. Non boisé, on détecte dans son beau bouquet qu’il renferme un peu de Sauvignon blanc. La bouche suit, équilibrée, au plus moyennement corsée, avec une bonne persistance. »

  • Mendoza 2010 Pinot Gris Finca Las Higueras, 14,95 $

« Vin blanc d’Argentine, de Pinot Gris, non boisé, typé Pinot Gris, à la fois au nez et en bouche. Les saveurs sont mûres, franches, qu’avive un peu de gaz carbonique. »

« Relativement corsé, et pourvu de beaux tannins gras, équilibré, ce vin rouge argentin, élaboré avec 85 % de Cabernet Sauvignon et 15 % de Malbec, est élevé principalement en fûts de chêne français (85 %) et de chêne américain pour la portion restante.

  • Mantinia 2009 Moschofilero Domaine Tselepos, 19,55 $

« Vin blanc de Grèce – ce n’est pas du Lurton ! -, d’un cépage autochtone (le Moschofilero), plutôt léger, non boisé, peu aromatique, mais aux arômes francs. Simple, facile, peu alcoolisé, on peut le boire à grands traits, mais on le souhaiterait un peu moins cher. »

Voilà qui émoustille !

Via

Un commentaire sur “Les Lurton à la conquête du monde

  1. Oui de très beaux produits , ont travail avec eux pour certains vins de notre gamme de vins étranger et le Mendoza 2006 est vraiment bien fait , rond , sur le fruit et légèrement épicé .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>