Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans News

Les Primeurs 2012 approchent !

image

Comme chaque année, le début du mois d’avril est signe de campagne des primeurs dans la région bordelaise. Ainsi, du 8 au 12 avril, de nombreux profesionnels venus du monde entier se donneront rendez-vous dans le vignoble bordelais pour déguster les premiers échantillons du millésime 2012. Un évènement incontournable dans le monde du vin bien que de plus en plus controversé …

Les primeurs, c’est quoi déjà ? 

Chaque printemps, début avril plus précisément, des milliers de professionnels du vin se rendent sur la place bordelaise pour assister à un évènement majeur de la vinosphère : la campagne des Primeurs. Lors de ce rendez-vous, 200 à 300 propriétés du bordelais invitent les acteurs du vin du monde entier à venir découvrir les premiers échantillons de leur dernier millésime, tout fraîchement extrait des barriques, cette année le 2012. Journalistes, acheteurs, détaillants, importateurs sillonnent ainsi le vignoble bordelais pour déguster le dernier millésime et tenter d’imaginer ce que celui-ci pourra donner dans 2 ans. Suite à ces dégustations, et notamment à l’avis des plus grands experts, les propriétés annoncent leurs prix aux négociants qui passent ensuite leurs commandes. Les vins seront ensuite mis en bouteille 2 ans plus tard et livrés en suivant aux acheteurs. Cette pratique permet donc aux propriétés d’avoir un premier avis sur leur production et de fixer un prix. L’avantage est également de bénéficier de trésorerie pour continuer leur exploitation grâce aux premières commandes qui seront passées par les professionnels.

Les primeurs, une pratique de plus en plus controversée …

Depuis quelques années, la pratique bordelaise des primeurs est de plus en plus controversée. Certains pointent du doigt le faît que goûter un vin 2 ans avant sa mise en bouteille est trop tôt pour savoir ce qu’il donnera vraiment plus tard. D’autres critiquent le phénomène de spéculation autour des notes attribuées par certains critiques stars, comme le célèbre Robert Parker. Quelques châteaux ont même décidé de sortir du système des primeurs pour différentes raisons, officelles ou officieuses. En effet, il existe parfois d’importantes différences entre le prix pratiqué en vente en primeurs par les châteaux et le prix de ces mêmes bouteilles deux ans plus tard lors de leur mise sur le marché, prix qui veut très rapidement s’envoler. Dernier exemple, le Château Latour, premier Grand Cru Classé 1855 dans le Médoc, qui a décidé de se retirer des primeurs l’année dernière, après la campagne 2012.

En attendant la mise en marché des primeurs aux particuliers

La maison de négoce Millésima spécialisée dans les grands crus de Bordeaux et acteur important de la vente en primeur aux particuliers lance un jeu concours : “Qui sera le prochain à deviner les notes des primeurs 2012 de Robert Parker ?”. Du 19 mars au 19 avril, Millésima vous propose de vous mettre à la place du célèbre critique qui notera les grands crus bordelais, comme chaque année, à la fin du mois d’avril. Tous les amateurs de vin ont la possibilité, comme lui, d’attribuer des notes à 12 Grands Crus Classés et de repartir, peut-être, avec de belles bouteilles.

Découvrir le jeu “Qui sera le prochain à deviner les notes des primeurs 2012 de Robert Parker”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>