Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans Découverte

Les Vignobles Bardet : “produire des vins que le vigneron a envie de faire”

image

Respecter son terroir et chercher à élaborer des vins authentiques et caractéristiques de Saint-Émilion, voici la philosophie adoptée par les Vignobles Bardet, une propriété gérée par la famille du même nom. Paul-Arthur Bardet, dernière génération à avoir rejoint la propriété, nous présente aujourd’hui son père Philippe, vigneron engagé et aventurier, et ses vignobles situés sur les appellations Saint-Émilion Grand Cru et Côtes de Castillon.  

À 27 ans, Paul-Arthur Bardet est le jeune responsable commercial des Vignobles Bardet, la propriété familiale. Après avoir réalisé un BTS viti-oenologie à Blanquefort et le Master Spécialisé Wine de l’Inseec Bordeaux, Paul-Arthur est parti faire ses armes ailleurs avant de rejoindre le vignoble familiale. Son goût pour le commerce du vin a ainsi été encouragé par ses rencontres avec de grands professionnels du vin. Il a en effet eu de nombreuses expériences en France et à l’étranger : manager boutique de vin à Hong-Kong, commercial chez Monsieur Touton Sélection à New York City, ou encore Assistant Achat Grand Cru chez Yvon Mau. Depuis le mois d’Avril, fort de ses expériences, il a effectué son retour aux Vignobles Bardet et travaille aujourd’hui au côté de son père, Philippe Bardet.

Un vigneron engagé et aventurier 

Né à Vignonet, Philippe Bardet a depuis sa tendre enfance été plongé dans le monde de la viticulture. En effet, chez les Bardet, on est vigneron et courtier en vin de père en fils. Ainsi Roger Bardet, son père, lui a rapidement transmis la passion des vignes et le respect du terroir. Diplômé de viticulture oenologie au lycée agricole de Bordeaux-Blanquefort, Philippe Bardet a commencé sa vie de jeune viticulteur dans les début des année 80 sur le vignoble familiale en appellations Castillon, Côtes de Bordeaux et Saint-Émilion Grand Cru. 9 ans plus tard, il prenait l’ensemble des propriétés familiales en fermage avant de devenir en 2011 l’unique propriétaire des Vignbles Bardet.

Si l’on veut définir Philippe Bardet, il faut tout d’abord mettre en avant son envie profonde de protéger le terroir qui s’exprime par son engagement au sein de nombreuses actions collectives, notamment en faveur du développement durable. Depuis 1994, Philippe Bardet est membre du FARRE (Forum de l ‘Agriculture Raisonnée Respectueuse de l’Environnement), puis membre du Bureau du Conseil des Vins de Saint-Émilion et responsable de la Commission Technique en charge du Terroir et du développement Durable. Aujourd’hui, il est également Co-président de la Commissions Technique du CIVB et membre de la Commission Régionale de la INAO. Autant dire que Philippe Bardet a de nombreuses cordes son arc.

Philippe Bardet oeuvre pour la protection du terroir mais milite également pour sa pleine expression. Ingénieux et aventurier, il n’hésite pas à prendre des risques et tenter de nouvelles expériences. Il est par exemple à l’origine de deux nouvelles machines conçues après des années de travail et d’expertise de l’environnement : la Tribaie et la Calibaie. La première trie et de nettoie les baies en éliminant les débris, les feuilles et les baies qui ne sont pas assez mûres. La deuxième permet de réaliser un vrai travail de sélection sur les baies triées. Elle permet en effet de séparer les baies les plus petites et les plus concentrées qui seront utilisées pour les premiers vins, des baies plus grosses destinées aux seconds vins et aux rosés. Après des années d’essais, les deux machines sont opérationnelles depuis 2012 marquant une véritable révolution technologique dans l’univers de la viticulture. Philippe Bardet est en effet parvenu à aller plus loin que la sélection parcellaire en réalisant une sélection sur la grappe elle-même dans le but d’augmenter la qualité de ses vins.

Des vins authentiques et caractéristiques du terroir

Situés sur les appellations Saint-Émilion Grand Cru et Côtes de Castillon, les Vignobles Bardet s’étendent sur 100 ha de vignes, “dont 60 ha en appellation Saint-Émilion Grand Cru en agriculture raisonnée”, comme nous le précise Paul-Arthur Bardet. “Notre philosophie est de respecter notre terroir et toujours chercher à élaborer des vins authentiques et caractéristiques du terroir de Saint-Émilion”, rajoute-t-il. Selon lui, “le terroir de l’appellation est exceptionnel puisqu’il permet de produire des vins que le vigneron a envie de faire”. Il permet en effet de faire des vins rouges de grande garde qui vieillissent très bien et sont très colorés, notamment grâce à “la combinaison de 3 acteurs importants : le sol, le climat et l’homme qui manage l’ensemble avec des usages loyaux et constants”, précise-t-il. L’agriculture raisonnée est ainsi une dimension très importante pour les Vignobles Bardet. Grâce à elle, ils garantissent la bonne santé de leurs vignes en limitant notamment l’usage d’intrants ainsi que les actions traumatisantes pour la vigne. Ce type de culture permet également de favoriser l’installation d’un écosystème naturel bénéfique au développement des vignes et donc des raisins.

Les Vignobles Bardet sont également membre de la première association pour le Système de Management Environnement du vin de Bordeaux. Cette certification, la seule du genre à être mondialement reconnue, porte sur l’ensemble des activités de viticulture, vinification et mise en bouteille. Elle a pour objectif de réduire l’impact de la viticulture sur l’environnement tout en améliorant ses performances. “A titre d’exemple, Philippe Bardet compare souvent la vigne au corps humain. Lorsque le corps humain est malade, s’il a été habitué à trop de traitement et de médicaments il n’est plus capable de se défendre seul”, nous explique Paul-Arthur Bardet. Comme actions concrètes s’intégrant dans cette démarche, on peut citer le tri des déchets ou encore la géothermie. “Recréer un écosystème pour que les prédateurs des nuisibles de la vigne reviennent est également une des actions que les Vignobles ont menées”, précise-t-il.

La famille est au centre de l’histoire des vignobles Bardet tout comme l’authenticité des vins de la propriété, sans oublier l’innovation technique et la recherche développée par Philippe Bardet. Dans les années qui viennent, Paul-Arthur Bardet souhaite développer de nouveaux marchés à l’export pour ses vignobles, développer son réseau CHR (Cafés Hôtels Restaurants), et créer une structure d’accueil pour ses clients particuliers. Ces développement, ainsi que la restauration actuelle du vignoble, devrait aider la famille Bardet à atteindre un de ses objectifs principaux, devenir d’ici 10 à 20 ans un acteur majeur de Saint-Émilion.

Tentez de gagner une bouteille de Château Pontet-Fumet 2007 (Rouge, Saint-Émilion Grand Cru) mise en jeu par le Vignobles Bardet dans le Bar à Vin de winesup.fr 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>