Chroniques sur le vin
0

Chronique publiée le dans Histoire de vins

L’histoire des vins de Provence (Part 2)

image

COMME UN OCEAN DE ROSE AU BORD DE LA GRANDE BLEU ….

Nous en étions restés à l’époque de la révolution…De cette période ou les têtes tombaient, et ou les vignobles de France et de Navarre allaient être morcelés, redistribués et vendus à de riches familles.

Le 19 siècle va lui aussi amener son lot de surprise et perturber l’histoire du vin en Provence, et dans la France entière…Tout d’abord les chemins de fer vont permettre aux marchandises de voyager, et donc au commerce du vin de se développer d’un bout à l’autre du pays. Malgré une période de dispersion rurale, la prospérité reprend…La population progresse et les hommes travaillent la vigne…l’alimentation en eau est améliorée par la construction de barrages… Dans les campagnes de Provence, parlementaires et riches bourgeois font construire des bastides qui sont également des domaines viticoles ou s’exprime de nouvelles méthodes culturales…

Mais le 19 siècle va également amener avec lui un terrible fléau pour la culture de la vigne…Ce fléau s’appelle le phylloxéra…Ce puceron venu d’Amérique va ravager les Vignobles de Provence et de France en 1863… Des vignobles entiers seront ravagés et il faudra plus de 30 ans pour le surmonter, et le combattre…Aux prix de gros efforts techniques, et grâce aux porte greffes provenant de plants américains naturellement résistants à ce puceron, le monde viticole va se rétablir peu à peu…

Baptisé Côtes de Provence pour la première fois en 1895, le vignoble provençal se développe, et les hommes ainsi que les femmes y travaillent toujours…

Première AOC reconnue en Provence en 1936, Cassis près de Marseille est un bastion blanc sur ses 200 Hectares délicieusement rafraîchi par des accents iodés…En 1941, ce sont les 1500 Hectares de L’AOC Bandol qui sont reconnus telle une goutte rouge sang dans la Provence calcaire et solaire… Puis c’est en 1977 que les 18 000 Hectares de l’AOC Côtes de Provence qui seront reconnus comme un océan de Rosé au bord de la grande bleu….Dernière en date, l’AOC Pierrevert obtient la reconnaissance en 2010…

C’est donc une histoire sans fin qui depuis plus de 2600 ans s’écrit dans les vignobles de Provence. Une histoire ou les hommes et les femmes venus d’ici et d’ailleurs ont contribué à faire de nos vignobles notre plus grande richesse… Une Histoire qui continue, et continuera toujours…, car même dans la souffrance, la Provence et ses vignobles porteront haut et fort la grandeur de ses terroirs d’exceptions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>