Chroniques sur le vin
1

Chronique publiée le dans Histoire de vins

L’Histoire des Vins de Provence (Partie 1)

Fresque antique vins

COMME UN OCÉAN DE ROSE AU BORD DE LA GRANDE BLEUE …

L’Histoire des vins de Provence d’hier et d’aujourd’hui, est avant tout une affaire de civilisation qui a accompagné l’Humanité dans son évolution, et cela depuis la nuit des temps…

C’est au commencement de leur migration sur les côtes maritimes qui bordent la Provence, que les Phocéens venus de Grèce vers 600 avant JC introduisirent et développèrent les premiers la culture de la vigne

Marseille de son ancien nom Massalia, la grande ville qu’ils fondèrent, allait devenir l’un des plus importants ports méditerranéens à cette époque Antique, favorisant de ce fait la culture et le commerce du vin qui était déjà considéré à cette époque comme un breuvage digne des dieux… Plusieurs siècles plus tard, la Provence fût initiée à la viticulture par des légionnaires romains démobilisés dans cette partie de l’Empire….Le climat méditerranéen propice, la diversité des terroirs, ainsi qu’une relative prospérité dans cette riche province romaine contribuèrent grandement au développement des vignobles provençaux réservés aux élites Gallo-Romaines…

Après l’effondrement de l’Empire Romain au 3éme siècle après JC, et suite au concile d’Arles de 314, l’évêque devient le personnage principale de la citée, la possession de vignobles est alors source de prestige et de richesse….Au fil du temps et des invasions barbares, les abbayes les plus importantes en Provence comme celles de Saint Victor à Marseille, de Saint Honorat sur les îles du Lérins, ou de Montmajour près d’Arles vont reconstituer et domestiquer le vignoble provençal, et ce durant tout le moyen âge…

La France en ces temps est le premier producteur de vin (comme encore aujourd’hui d’ailleurs avec l’Italie) …la production de vin rouge, elle par contre ne se développera qu’à partir du XIVe siècle. En effet, jusqu’alors les vins les plus appréciés étant les Blancs et rosés.

Bien plus tard, à la révolution, une grande partie du vignoble autrefois détenu par l’Église va être rachetée par de grandes familles de nobles, notables et officiers. Ce siècle marque le passage de l’ancien vignoble provençal aux prémices de la Provence viticole que l’on connaît aujourd’hui…

La suite est une autre histoire écrite grâce au travail des hommes dans les vignobles de Provence, de France, et de Navarre jusqu’à nos jours…Une histoire qui se partage comme on partage une bonne bouteille de vin rosé en refaisant le monde

De tout cela nous en parlerons bientôt dans notre prochaine chronique comme d’une histoire sans fin, au fil du temps.…

Un commentaire sur “L’Histoire des Vins de Provence (Partie 1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>