Chroniques sur le vin
2

actualites publiée le dans Insolite

Une collection unique de vins sans domicile fixe

Guy Vanderelst

À 70 ans, Michel-Jack Chasseuil pourrait rendre jaloux tous les amateurs de vins. Il en effet à la tête d’une des plus belles collections de bouteilles de vin et de spiritueux du monde. Aujourd’hui, il est à la recherche d’un lieu pour présenter au public son précieux trésor et ainsi poursuivre cette belle aventure. Explications.

Présenté sur Sud-Ouest, Michel-Jack Chasseuil est un ancien technicien de chez Dassault. Aujourd’hui âgé de 70 ans et à la retraite, l’homme, passionné de vin, est l’heureux propriétaire d’une collection unique de 35.000 bouteilles de vin et de 3.000 spiritueux. Dans sa maison familiale, près de Niort, il s’est aménagé une cave ultra-sécurisée renfermant ce précieux trésor. Des milliers de caisses y sont en effet entreposées avec des vins réputés, issus par exemple de Pauillac ou de Margaux, ainsi que des vins étrangers prestigieux venant notamment de Californie ou d’Australie. Selon Sud-Ouest, “à ce jour, aucun autre collectionneur identifié sur la planète ne jouit d’un tel patrimoine, en quantité, mais aussi en qualité et pertinence des collections (domaines, millésimes, cuvées particulières, crus anciens…)”. Sa collection serait estimée à des dizaines de millions d’euros. Mais voila, après avoir passé 40 ans à créer ce fabuleux patrimoine, Michel-Jack Chasseuil a aujourd’hui un problème comme il nous l’explique : “j’ai acheté, échangé, emprunté à la banque et investi ma retraite dans cette passion de toute une vie. Avec la chance d’avoir été longtemps un des rares à m’y intéresser. Désormais, les prix s’envolent, les Chinois sont arrivés et je ne pourrai plus suivre pour enrichir ma bibliothèque de bouteilles. Je pense donc à l’avenir.” C’est pourquoi aujourd’hui, il recherche un lieu pour exposer et continuer de faire vivre sa collection.

Pour cela, en 2012, la fondation Chasseuil va être créée. Grâce à elle, il souhaite trouver des mécènes lui permettant de mettre en oeuvre son projet. Pour lui, son rêve serait d’installer sa collection à Saint-Émilion et ainsi la faire découvrir au grand public. “Je n’emporterai pas ces bouteilles dans la tombe. Je veux en faire profiter le plus de monde possible. J’espère trouver un point de chute à Saint-Émilion, ville touristique qui a ma préférence. Mais j’ai aussi une autre piste à Paris”, explique-t-il. Au lieu de trouver des fonds, il pourrait vendre certaines bouteilles me direz-vous. Mais non, car selon lui “cela n’aurait aucun sens : une collection doit être la plus complète possible. Il faudra aussi continuer à la faire vivre.”  C’est d’ailleurs ce que le collectionneur a fait en 2011 en agrémentant sa cave de 300 bouteilles supplémentaires, avec par exemple un Yquem 1847 ou encore un Madère 1880, mais aussi des primeurs des grands bordeaux. Mais attention, Michel-Jack Chasseuil ne souhaite pas complètement lâcher son beau trésor : « je voudrais en garder le contrôle et organiser sa pérennité via une fondation : pas d’entreprises privées, pas d’enjeux politiques… En 2010, je n’étais rien. En 2011, je me suis fait connaître du monde entier avec de multiples reportages sur ma collection hors du commun. En 2012, la Fondation Chasseuil verra le jour. Mon projet avance. » Il faudra donc encore patienter un petit peu pour savoir où nous pourront admirer cette collection unique.

Via

2 commentaires sur “Une collection unique de vins sans domicile fixe

  1. Sincèrement bravo. Mais ce serait quand même dommage de ne pas pouvoir déguster ces délicieux nectars. Le vin c’est fait pour çà aussi non ? Comme vous le dites si bien, on n’emporte pas sa collection dans sa tombe. Mes ambitions sont plus modestes. Je n’ai qu’une centaine de bouteilles en collection que je garde jalousement dans ma petite cave électrique modèle standard que j’ai déniché sur http://caveavin.com/. Le plaisir de posséder doit s’accompagner du plaisir de goûter sinon cela n’a aucun sens à mon avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>