Chroniques sur le vin
6

Chronique publiée le dans Le Vin fait son Cinéma

Red Obsession, Retour sur la fièvre chinoise pour le vin

En cette nouvelle année 2014, je vous propose de découvrir un documentaire australien, sorti en septembre 2013 aux Etats-Unis, sur la soif des Chinois pour les vins de Bordeaux. Ecrit et réalisé par Warwick Ross et David Roach, Red Obsession nous plonge au milieu des campagnes de primeurs 2010 et de la frénésie provoquée par un possible deuxième millésime du siècle d’affilée où les premiers crus atteignent des prix stratosphériques (Augmentation de plus de 1000% en 10 ans).

Comment expliquer une telle montée des prix ? Pourquoi la Chine s’intéresse-t-elle si soudainement au vin ?

Le film, narré par Russell Crowe, commence par nous expliquer l’histoire du vignoble Bordelais et comment  il a survécu à tous les maux (Guerres et crise du phylloxera) et aux différents changements historiques, politiques mais aussi gustatifs. On nous vante les caractéristiques et le potentiel de Bordeaux à la fois par son terroir mais aussi par son approche du business avec cette mise en scène qu’est la vente en primeur où l’excitation, l’anticipation et la magie sont vendues en même temps que le vin. La nature du produit disparaît bien vite et le vin se retrouve être un produit d’investissement. Ce qui reste magique, c’est qu’il est bien plus rentable que l’or ou qu’une action du Dow Jones. L’influence des critiques, souvent malgré eux, détermine les prix des vins comme la cote d’une action en bourse, créant alors de la spéculation et par conséquent une bulle.

Dans une deuxième partie, on découvre la fièvre des Chinois pour le vin (« Wine fever ») et les raisons historiques, économiques et culturelles qui expliquent leur désir d’exotisme à travers les produits de luxe occidentaux et leurs utilisations symboliques. Les thèmes des ventes aux enchères de vins et de la contrefaçon sont également évoqués, ainsi que les débuts de la production de vin en Chine et leurs premiers succès.

Tout au long de ce documentaire, nous profitons d’interviews percutantes de personnalités renommés du monde du vin : Oz Clark, Christian Moueix (Pétrus), Thomas Duroux (Château Palmer), Corinne Mentzelopoulos (Château Margaux), Frédéric Engerer (Château Latour), Jancis Robinson, Michel Bettane, Jean-Guillaume Prats (Cos d’Estournel à l’époque), Jeannie Cho Lee pour ne citer que les plus connus… Alors que certains déclarent leur amour au vin de manière très personnelle, d’autres nous confient leur sentiment sur la situation et sur l’avenir du monde du vin.

La photographie du film est somptueuse avec des plans aériens sur les vignobles, les châteaux et la région de Bordeaux. La musique et la voix de Russell Crowe nous guide à travers ce phénomène déroutant. La réalisation et le montage sont dynamiques et cohérents dans leur ensemble, donnant un rythme soutenu à cette aventure.

Le documentaire pâtit sans doute du fait que l’explosion de la bulle ait déjà eu lieu, mais il est intéressant de revenir sur cette tendance et d’en comprendre les origines précises. Le film a été écrit et réalisé pour un public large donc vous risquez de retrouver des notions connues notamment sur Bordeaux et le vin en général mais je peux vous assurer que vous en apprendrez beaucoup sur la Chine comme nouvel acteur économique du vin.

NB : Red Obsession a été nominé cinq fois et a remporté un prix lors de la cérémonie des AACTA (Australian Academy of Cinema and Television Arts Awards), l’équivalent des oscars aux Etats-Unis.

6 commentaires sur “Red Obsession, Retour sur la fièvre chinoise pour le vin

  1. The documentary is good. My company AdWise is a major wine global distributor and has been operating in China for over a decade. The current craze for red wine with specific emphasis on Bordeaux is here to stay. There are the few sophisticated palettes in Shanghai snd Hong Kong, but most of the the Chinese fascination is fueled by yhe nouveau riche; who embrace Ferraris and Bordeaux with equally misguided fervour !

  2. Vraiment bien fichu le trailer… On peut trouver le docu en ligne ou faut acheter le dvd ?
    Quand à la passion des consommateurs pour les Bordeaux, elle va petit-à-petit évoluer vers une gamme plus large, pour le bonheur de tous les vignerons qu’en pensez-vous ?

  3. Il est actuellement disponible sur iTunes : https://itunes.apple.com/us/movie/red-obsession/id685643957

    Ou en DVD sur Amazon mais pas pour la France.

    Dans le documentaire, ils expliquent que les Chinois se sont d’abord intéressés aux vins les plus prestigieux (et de couleur rouge). Ils ne savaient pas par quoi commencer du fait du nombre de références et de leurs statuts de néophytes, ils ont choisi les Bordeaux du Médoc en priorité car il y a un classement les guidant dans leurs choix.

    Il faut que la consommation de vin rentre dans leurs habitudes culturelles et gastronomiques pour que l’on espère faire profiter l’ensemble des vignerons mais c’est en marche, je pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>