Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans News

Roc Cuve, une barrique carrée ?

roccuve2

Une barrique carrée ? C’est en effet la dernière création de l’Association des oenologues de vins de Castilla la Mancha. Nommée Roc Cuve, elle présenterait non seulement un avantage au niveau du stockage mais également au niveau de la maturation du vin.

À l’origine, si la barrique a été conçue de forme cylindrique, c’est notamment pour faciliter sa manutention dans les chais. À l’époque, les viticulteurs n’étant pas doté des moyens techniques d’aujourd’hui, la forme cylindrique s’est imposée car elle permettait facilement de faire rouler les barriques pour les déplacer. Depuis, la barrique est toujours restée cylindrique mais cela pourrait bien changer avec une nouvelle barrique carrée, appelée “Roc Cuve”, élaborée par l’Association des oenologues de vins de Castilla la Mancha.

La Roc Cuve pourrait en effet, selon ses créateurs, séduire les producteurs par ses avantages et “provoquer un changement révolutionnaire dans les techniques actuelles de maturation et stockage du vin”, selon le Blog Decantalo. En effet, cette barrique carrée offrirait des avantages pour le vin : elle permettrait d’augmenter de 20% le contact entre le précieux nectar et le bois. Elle serait égelement particulièrement adaptée aux petits viticulteurs qui peuvent manquer de place sur leur domaine. D’après ses créateurs, la Roc Cuve permettrait de multiplier par 5 la capacité de stockage par m2.

romanduvin.ch

Avant les espagnols, des suisses se sont essayés à la barrique carrée avec la Cybox. C’est en 1997 que Cyrille Savioz, alors vigneron amateur, présente son œuvre au Salon des inventions de Genève et y gagne une médaille d’argent. Ce type de barrique intéresse alors la menuisierie Grimisuat qui y voit un débouché d’avenir. Lors du salon Vinexpo de 2004, la Cybox connait un franc succès auprès de la presse mais le carnet de commande ne semble pas suivre : les vignerons sont attachés à la barrique ronde et “echignent à faire des expériences, qui en cas de mauvaise surprise, coûtent relativement cher”, selon Ghislaine Roux, administratrice de Cybox SA. L’histoire ne dit pas où en sont les suisses, mais en 2006, ils en étaient à 500 barriques vendues par an.

Il va falloir maintenant attendre quelques temps pour voir si cette nouvelle barrique fait ses preuves et convainc les viticulteurs. Espérons quand même que cette nouvelle ne sonne pas la fin des célèbres rouleurs de barriques !

Viavia et via

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>