Chroniques sur le vin
0

Chronique publiée le dans Com' ton Wine

Street ton wine !

image

Dans le premier post de cette chronique, j’ai décidé de vous parler du rêve, un peu fou, d’un adepte du marketing (moi!), amoureux des campagnes de communication originales et innovantes : que le street marketing s’empare du vin ! Même si le défi peut sembler de taille, il se peut qu’il ne soit pas si irréalisable que ça… la preuve, certains ont déjà tenté l’expérience ! 

Avant de commencer, petite piqure de rappel …

Apparu en 1984 dans une oeuvre de Jay Conrad Levinson, le Street Marketing désigne une technique de communication qui, comme son nom l’indique, se déroule dans la rue ou dans un lieu public. Elle vise à promouvoir un évènement, un produit, une marque auprès du grand public par le biais de diverses pratiques allant des plus «banales», comme la distribution de tracts, aux plus originales et innovantes, celles que j’adore ! Vous l’aurez donc compris ici je vais donc vous parler de campagnes de Street Marketing funs, celles qui surprennent les consommateurs et qui ont donc un fort impact auprès d’eux. Leur but : allier «puissance de frappe», avec un grand nombre de cibles atteintes, et impact en terme d’image de marque et de mémorisation. En bref, créer le buzz tant recherché aujourd’hui !

Quelques exemples pour que vous compreniez mieux de quoi on parle :

www.danstapub.com

www.danstapub.com

www.danstapub.com

www.danstapub.com

www.danstapub.com

www.danstapub.com

www.danstapub.com

Découvrez Le meilleur du street marketing sur Danstapub.com

Et si le vin se servait du street marketing pour communiquer ?

À une époque où il est de plus en plus difficile de communiquer sur le vin, mais où certains (mais trop peu…) tentent quand même d’innover, ne serait-il pas possible d’utiliser davantage cette technique pour promouvoir le vin ? Je vois déjà les premières critiques arriver : Loi Evin, trop compliqué, invertissements… Il est certain que la tâche ne sera pas facile. Pour autant rien n’est impossible, soyons créatifs ! En effet, sans forcement inciter à la consommation (Loi Evin oblige), il est possible de communiquer autrement sur le vin. Pour cela, il faudra trouver de nouveaux axes de communication en alliant le vin à d’autres thématiques, plus ou moins éloignées, sortir des sentiers battus. Cela demandera aussi un certain investissement en temps mais pas forcément en argent.

Il faut surtout se permettre d’oser et de se débrider par rapport aux codes de la communication viticole tout en restant dans un cadre légal. Beaucoup de conditions à réaliser pour arriver à un tel but, mais le jeu en vaut la chandelle. En effet, grâce à ce type de communication, les professionnels du vin pourraient communiquer différemment, se renouveler mais également séduire une population plus jeune, aujourd’hui une cible à ne pas négliger, bien au contraire. Attention, le street marketing n’est surement pas la solution miracle mais peut-être une solution, parmi bien d’autres à explorer.

Certains ont déjà tenté l’expérience à l’étranger !

Pour preuve, certains ont déjà tenté l’expérience… à l’étranger ! Parmi les rares exemples qui existent, on peut citer une campagne d’affichage de la marque Chandon, bien évidemment non destiné au marché français (Lois Évin) :

chandon_rose

On peut également parler de la campagne Arte con Vino, mon coup de coeur, des Bodegas Navarro Correas qui allient art et vin. Grâce à une imposante machine composée de 1.000 cellules acryliques et d’un mécanisme robotisé, Arte con vino proposait aux passants de réaliser une jolie oeuvre d’art grâce à leur téléphone portable. En envoyant un SMS, ils pouvaient en effet “téléguider” le robot afin qu’il remplisse les différentes cellules de 6 teintes différentes de vin. Avec un modèle sous les yeux, les participants devaient ainsi reproduire une oeuvre, et ils ont réussi ! Évidemment, il faut avoir les moyens, tant créatifs que financiers, pour réaliser une telle campagne. Mais bon avouez que ça en jette quand même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>