Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans News

Un demi million d’amateurs pour Bordeaux Fête le Vin 2012

image

Bordeaux Fête le Vin 2012, c’est déjà fini… Après 4 jours intenses de festivités autour du vin, les quais de Bordeaux vont retrouver une apparence normale. Retour sur l’édition 2012 de Bordeaux Fête le Vin, ponctuée d’ateliers, de dégustations, de spectacles et de belles rencontres.

Cette 8ème édition de Bordeaux Fête le Vin n’aura pas démérité par rapport aux précédentes. En effet, les organisateurs se sont félicités de l’affluence de cet évènement puisque plus de 500.000 personnes y auraient participé, soit un score au moins égal à l’édition de 2010. Au cours d’un parcours de 2km, les visiteurs ont pu découvrir 80 appellations bordelaises présentes sur les dix stands de dégustation. Ils ont ainsi rencontré entre 800 et 1.000 professionnels bordelais qui ont débouché pas moins de 50.000 bouteilles. Le premier évènement oenotouristique français a donc était à la hauteur des espérances. Convivialité, rencontres, animations et dégustations étaient au rendez-vous pour le plus grand plaisir des visiteurs.

La culture était aussi largement présente cette année avec l’École du Vin de Bordeaux, La Cuvée Littéraire, l’Exposition des Bordelaises XXL, le spectacle son et lumière “Bordeaux aime le monde, le monde aime Bordeaux, projeté, tous les soirs sur les façades de la Place de La Bourse ou encore le Festival International de l’art pyrotechnique avec des feux d’artifice proposés par les États-Unis, l’Australie, l’Espagne ou encore la France (c’est l’Espagne qui a gagné !).

Bordeaux Peper

Installé au coeur de l’évènement, le stand de l’École du Vin du CIVB ne passait pas inaperçu. Celui-ci a d’ailleurs eu un grand succès puisque la foule ne désemplissait pas devant et que les différents ateliers n’étaient pas accessible sans réservation au préalable. Les visiteurs avaient ainsi le choix entre l’ “Atelier dégustation : un art, une méthode”, l’ “Atelier assemblage : créez votre propre Bordeaux”, l’ “Atelier accord mets et vins de Bordeaux” ou encore l’ “Atelier cocktails by Bordeaux”. Nous avons assisté à ce dernier qui a été pour nous une expérience assez inédite. Munis d’un shaker et d’un pilon, nous avons réalisé, sous les conseils d’un barman spécialisé dans les cocktails à base de vin, un Bordeaux Pepper, dans une ambiance musicale assuré par un DJ perché au-dessus de nos têtes. Ce cocktail se compose de 5cl de vin rouge de Bordeaux, 2 cuillères à café de gelée de groseille, 10 grains de poivre noir concassés et 1/4 de poivron rouge. Une fois mélangé avec de la glace pilée et shaké, le résultat est surprenant et très appréciable sous un temps ensoleillé. Top. 

A l’aveugle

Dans le genre expérience inédite, il y avait aussi le pavillon Dark Lab proposé par la Chambre d’Agriculture de la Gironde. Celui-ci proposait de découvrir quelques vins médaillés au concours de Bordeaux Vins d’Aquitaine de façon insolite. En effet, plongés dans un obscurité totale, et par groupe d’une dizaine de personnes, nous avons été guidés par des personnes non-voyantes jusqu’au comptoir ou allait se dérouler la dégustation. Privés de notre vue, nos autres sens étaient décuplés. Pas facile pour autant de reconnaître le type de vin servis. En effet, nous avons dégustés deux vins blancs primés lors du concours que nous n’avons pas forcément reconnu au premier abord. Plus particulièrement, nous nous sommes fait piéger par le deuxième que nous avons pris pour un vin rosé. Une expérience très concluante, donc, qui nous montre à quel point la vue joue un rôle primordiale dans la dégustation. Ce stand a lui aussi rencontré un grand succès puisque il fallait parfois attendre de 1h à 2h pour pouvoir y participer.

Yquem !

Cette année, les organisateurs ont proposé aux visiteurs de découvrir 8 grands crus classés lors d’une dégustation se déroulant à la CCI. Dans une ambiance plus intimiste, et au frais, nous avons ainsi eu le plaisir de déguster de grands châteaux du Bordelais et de rencontrer les propriétaires. Un moment très agréable au cours duquel nous avons pu réalise , entre autres, un des rêves de certains amateurs de vin : déguster un Château d’Yquem 2005, un régale ! Le Château Léoville Poyferré 2005 (Saint-Julien) nous a également pas mal excité les papilles.

Primeurs 2011

Sur le stand de la Cuvée Littéraire, de nombreuses ouvrages du vin étaient présentés et certains auteurs étaient même présents pour dédicacer leur livre. Millésima, célèbre négociant bordelais, mettait quant-à lui à disposition des visiteurs des Ipads permettant de consulter plus de 80 vidéos de grands châteaux et de nombreuses interviews de leurs propriétaires. En parallèle, le négociant proposait aussi une visite gratuite de ses chais situés sur les quais de Paludate ainsi qu’une garden party au même endroit, où les participants pouvaient déguster des vins et apprécier le jambon ibérique, les huîtres et le fromage en présence des producteurs. Pour clôturer l’édition 2012 de Bordeaux Fête le Vin, Millésima a également organisé une dégustation de primeurs 2011 pour les particuliers. L’occasion de découvrir le futur millésime d’une centaine de crus.

Los Angeles 

Il y avait de quoi faire donc cette année à Bordeaux Fête le Vin. On aurait aimé que cela dure plus longtemps… Pour ceux qui ne pourraient pas patienter jusqu’à la prochaine édition en 2014, sachez que le concept a été exporté dans d’autres pays. Ainsi, du 6 au 9 septembre, une Fête du Vin aura pour la première fois au Québec, et du 1er au 4 Novembre, une autre se déroulera à Hong Kong en Chine. Concernant l’édition 2014 en France, les organisateurs ont annoncé qu’après Hong Kong, la ville “invité d’honneur”  serait Los Angeles.

Merci et félicitations aux organisateurs et aux professionnels pour cette belle édition de Bordeaux Fête le Vin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>