Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans News

Un négociant bordelais se jette à l’eau

abatilles

Qui a dit que l’eau et le vin n’étaient pas compatibles ? Comme nous le prouve Jean Merlaut, il est en effet possible d’être à la tête d’une société viticole et d’une société d’eau minérale. Le négociant-producteur bordelais vient en effet d’acquérir le droit d’exploitation de la Société des Eaux Minérales d’Arcachon, qui produit notamment la célèbre gamme Abatilles, Sources Sainte Anne. 

Davantage connu dans le monde du vin que dans celui de l’eau, Jean Merlaut était déjà à la tête d’un négoce de vin, du Château Gruaud larose (2nd cru classé 1855 à Saint-Julien-Beychevelle), et le co-propriétaire du Château Malagar. Aujourd’hui, il a décidé de se diversifier en investissant dans l’eau, un univers qui l’a toujours intéressé. Il a en effet été “président d’une syndicat des eaux plus de 10 ans”, comme le confie Vitisphère. “C’est une source exceptionnelle, sans nitrate et naturellement riche en calcium, ce qui est rare”, a-t-il déclaré au sujet de sa nouvelle société. Grace à cette acquisition, Jean Merlaut a notamment pour objectif de “maintenir et développer les pépites régionales”.

À l’origine propriété de Nestlé, cette société était auparavant aux mains de Roger Padois qui l’avait redressé “notamment grâce à une stratégie de distribution payante pour sa gamme Abatilles, Sources Sainte Anne”, comme nous le précise Vitisphère.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>