Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans Évènement

Vente aux enchères : les Bourgogne ont la côte à Hong Kong

image

Une vente aux enchères exceptionnelle a encore eu lieu ce week-end à Hong Kong. Celle-ci a rapporté au total 10,5 millions d’euros et montre encore une fois l’attrait toujours plus croissant du marché asiatique pour le vin. 

Comme nous l’explique une dépêche AFP, Hong Kong est aujourd’hui une des trois premières places mondiales de ventes aux enchères de vin, au côté de New York et Londres. Cette montée en puissance s’explique notamment par la suppression des taxes sur l’importation de vin en 2008 ainsi que par l’augmentation du nombre de milliardaires chinois. Hong Kong représente donc, à l’heure actuelle, une réelle place de marché asiatique pour le vin ainsi qu’une “formidable porte d’entrée pour la Chine”, qui ne semble plus être intéressée exclusivement par des vins bordelais.

Cette position importante de la ville d’Hong Kong sur le marché du vin a encore été confirmée le week-end dernier lors d’une vente aux enchères exceptionnelle. Celle-ci a en effet atteint des niveaux records pour cette année en rapportant au total 10,5 millions d’euros. Organisée par la maison américaine Acker Merrall and Concit, la vente proposait des vins de la collection Don Stott, assimilée, selon la maison organisatrice, à “la bibliothèque de référence des grands Bourgogne”. En effet, comme nous l’explique John Kapon, le directeur de la maison Acker Merral and Concit, “Don Stott est le plus grand collectionneur au monde de Bourgogne et sa cave est sans équivalent pour la profondeur et la diversité de ses Bourgogne, même après cette vente”. Au total, 98% des bouteilles proposées à la vente se sont écoulées au cours d’une vente rythmée comme nous le précise la maison Acker Merrall and Concit : “Des enchères acharnées se sont déroulées pendant les deux jours de cette vente exceptionnelle, reflétant la demande croissante et la passion pour de grands vins de Bourgogne sur le marché mondial”. Au terme de cet évènement, “145 records de vente aux enchères ont été battus, dont 23 pour des bouteilles de Georges Roumier, 22 pour des Domaine Dujac, 17 pour des Romanée-Conti et 13 pour des Louis Jadot”. Comme à chaque fois, lors de ce type d’évènement, un lot était particulièrement attendu. Cette fois-ci, c’était une caisse de Romanée-Conti La Tache 1990 qui s’est adjugée à 536.800 dollars de Hong Kong, soit 50.170 euros. Une autre caisse, du même domaine prestigieux, du millésime 1985, est elle aussi partie pour la coquette somme de 390.400 dollars de Hong Kong.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>