Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans News

Worldsom : la future école de sommellerie de Bordeaux

freedigitalphotos.net / Paul

En plus de son futur centre culturel et touristique du vin, qui devrait voir le jour d’ici fin 2014, Bordeaux vient récemment de se doter de sa propre école de sommellerie. Nommée Worldstom et destinée à l’élite des sommeliers mondiaux, celle-ci est l’oeuvre de la CCI et verra le jour au début de l’année 2013. Avec un tel projet, la ville confirme ainsi sa place de capitale mondiale du vin. 

Comme annoncé sur Sud Ouest, Bordeaux, capitale mondiale du vin, devrait bientôt accueillir sa propre école de sommellerie. Lancée par la CCI et destinée à former l’élite de sommeliers mondiaux, celle-ci devrait ouvrir ses portes au début de l’année 2013. Selon, Jacques Faurens (Président de la commission formation à la Chambre de commerce et d’industrie de Bordeaux), “Il n’existe pas d’école haut de gamme formant aux différentes facettes du métier de sommelier. Or, la demande est là, notamment en Asie où la consommation de vin explose. Après dix-huit mois de réflexion, Bordeaux prend le risque de créer cette structure, qui ouvrira début 2013. Nous avons quatre ans pour réussir.” Pour mener à bien son projet, la CCI pourra compter sur son expérience dans le monde du vin. En effet, la CCI est déjà actionnaire majoritaire de Vinexpo, le salon international du vin, et possède aussi des compétences dans la formation viticole grâce à son Wine MBA ainsi que l’IPC Vin.  Au total, 100 étudiants devraient pouvoir s’inscrire dans l’école comme nous l’explique Pierre Paillardon, le futur directeur de Worldsom : “Nous proposons quatre formations, de junior sommelier (quatre semaines de cours théoriques) à magistère sommelier (14 semaines dont quatre en stage), en passant par sommelier (huit semaines de formation) et chef sommelier. Il faudrait 25 à 30 étudiants pour chacune d’elles”. Aucune information n’a encore été communiquée en ce qui concerne le lieu où devrait être implanté cette école. On sait cependant que celle-ci vise à attirer les étudiants du monde entier, c’est d’ailleurs pourquoi les cours seront donnés en Anglais par des experts du domaine viticole comme par exemple les meilleurs sommeliers du monde. Au cours de cette formation, les étudiants apprendront, entre autre, à déguster des grands crus, à les servir à table mais aussi à comprendre comment ils sont fait grâce notamment à de nombreuses visites de châteaux. Mais une telle formation ne sera bien sûr pas gratuite. Il faudra en effet débourser 4.000, 6.900, 8.000 ou 12.500€ pour les quatre modules disponibles. Avec un tel projet, la CCI a pour ambition de former les plus talentueux des sommeliers mondiaux et ainsi, si la réussite est au rendez-vous, permettre au métier de sommelier de gagner en légitimité et en professionnalisation, comme nous l’explique Sud Ouest.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>