Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans Média / Buzz

Antonio Galloni : le nouveau Parker

www.drvino.com

Robert Parker, le célèbre dégustateur américain, a annoncé en février dernier, la fin de ses dégustations des nouveaux millésimes californiens pour le compte du bimensuel The Wine Advocate. On connaît dorénavant son successeur :  Antonio Gallioni !

Âgé de 64 ans, Robert Parker prépare en douceur sa retraite. Il diminue au fur et à mesure le nombre de ses activités. En effet, en février dernier, comme l’a publié Terre de Vins, il a annoncé qu’il arrêterait ses dégustations des nouveaux millésimes californiens pour le bimensuel The Wine Advocate. Après avoir construit la réputation des vins califoriens, il cède donc cette activité à Antonio Galloni qui devrait publier ses premières notes d’ici la fin du mois d’août. Du haut de ses 40 ans, ce jeune critique américain a rejoint The Wine Advocate en 2006. Spécialiste des vins italiens et des vins de Champagne, l’homme est connu pour aimer déguster aussi bien des vins modernes que classiques. À la différence de Mr Parker, Antonio Gallioni est plus adepte des commentaires généraux sur les vins plutôt que l’attribution de notes.

Face à cette importante révolution, Antonio Galloni a souhaité rassurer les professionnels en expliquant qu’il essayerait “avant tout de minimiser les changements”. Ainsi, il a précisé que “les wineries précédemment notées le seront toujours”. Il a aussi pour ambition de se concentrer sur des appellations moins mises en avant, comme Santa Cruz par exemple, ainsi que sur des vins de consommation courante. Étant donné les inquiétudes que ce changement a entraîné, l’homme a souhaité mettre les choses au clair en déclarant : « il y a d’une part ceux qui pensent que je vais continuer à faire comme Robert Parker, ces personnes n’ont pas une grande estime du Wine Advocate. D’autre part, il y a ceux qui déchantent devant l’orientation actuelle des vins californiens et qui pensent que je vais faire des miracles et remettre les choses en place. Ces deux visions sont inexactes. Et tous seront déçus ». Ca, c’est dit.

De son côté, Robert Parker poursuit tout de même son activité mais celle-ci sera plus restreinte. Celui-ci réalisera majoritairement des dégustations horizontales (dégustation de vins différents mais d’un même millésime) et verticales (dégustation d’un même vin issu de différents millésimes) de vins de Californie, de Bordeaux et du Rhône. D’après les professionnels américains, cette succession serait le signe que Robert Parker est en train de quitter, petit à petit, The Wine Advocate, qu’il a lui-même créé en 1978. Le “gourou du vin” espèrerait ainsi assurer la continuité du Wine Advocate lorsqu’il aura pris sa retraite complète.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>