Chroniques sur le vin
0

actualites publiée le dans Média / Buzz

Le patriotisme à la chinoise

www.larvf.com

Après avoir acheté une bouteille de vin blanc d’Alsace 15.000$ lors d’une vente aux enchères en Chine, un jeune chinois, par soutien envers les viticulteurs de son pays, a délibérément cassé cette bouteille devant toutes les personnes présentes. Une provocation qui fait beaucoup parler sur la toile.

Comme nous l’explique la RVF, à l’occasion d’un festival du vin à Changli en Chine, une vente de charité un peu spéciale à été organisée. Lors de cette vente, deux bouteilles de vin d’Alsace de Gewurztraminer vendange tardive 2009 du domaine Beyer ont été mises en vente. Elles ont été acquises par un jeune chinois amateur de vin pour la somme de 30.000$, soit environ  23.900€. En France, ces bouteilles sont vendues à environ 20€ l’unité. Une fois ces bouteilles achetées, le jeune chinois a volontairement cassé l’une d’elle devant toute l’assistance. Un geste qu’il a justifiué comme un soutien aux vins chinois, une sorte de patriotisme. En effet, les vins chinois souffriraient de la concurrence des vins européens. Une concurrence déloyale, selon certains, en raison des subventions européennes qui désavantageraient les producteurs chinois. Son acte a immédiatement entrainé de nombreuses réactions dans la salle des ventes, dans un premier temps, et sur les réseaux sociaux par la suite.

Pour Weibo, un “twittos” chinois, “Ce n’est pas du patriotisme, c’est un spectacle stupide. S’il tient tant à défendre son pays, il aurait pu utiliser cet argent pour financer des choses moins futiles”. Pour sa part, le viticulteur dont la bouteille a été cassée, Christian Beyer, a déclaré : “il a cassé une bonne bouteille, c’est dommage. Mais ce que je retiens, c’est que mon vin est arrivé premier au concours du Decanter World Wine Award Asia !”. Selon lui, “C’est un épiphénomène. Il ne faut pas en tirer de conclusions sur la Chine ou les Chinois”. Quant au prix atteint par son vin lors de la vente, il est choqué : “Je ne pensait pas que c’était si spéculatif… À la propriété, elle coûte entre 25 et 28 euros. D’ailleurs, je pense que le prix choque plus que le geste. Simplement, nous sommes en France, et en France, on n’apprécie pas que nos vins soient attaqués”.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>