Chroniques sur le vin
1

actualites publiée le dans News

Le vin crée la discorde entre l’UE et la Chine

UE

Depuis le début de la semaine, le vin est au coeur d’une polémique entre l’Union Européenne et la Chine. Ce dernier s’inquiéterait des conséquences néfastes des subventions européennes, reçus par les viticulteurs européens, sur son marché viticole chinois. Des mesures protectionnistes seraient peut-être envisagées. Une solution qui déplaît fortement à l’Union Européenne. 

Comme nous l’annonce Europe 1, l’association chinoise de l’industrie des boissons alcoolisées a formulé une requête officielle auprès du gouvernement chinois. Elle a demandé aux responsables d’ouvrir une enquête sur les importations de vin issus d’Europe. Selon elle, les viticulteurs chinois seraient désavantagés sur leur marché national face aux producteurs européens qui reçoivent des subventions de la part de l’Union Européenne. D’après Wang Zuming (responsable de l’association professionnelle chinoise), “presque chaque producteur de vin chinois a subi l’impact de l’Union Européenne”. Le responsable poursuit en expliquant que “l’UE accorde diverses subventions à son industrie vinicole, mettant les producteurs chinois dans une situation désavantageuse”. Le gouvernement a donc été chargé de vérifier si ces subventions ne nuisaient pas au marché national viticole chinois.

Suite à cette analyse, le gouvernement chinois pourrait donc prendre des mesures protectionnistes vis à vis des importations de vins européens. Selon L’Expansion, la réponse de l’Union Européenne à cette annonce n’aura pas tardé puisque, à la suite de ces déclarations, l’UE aurait elle aussi adressé un message à la Chine où elle la préviendrait des conséquences négatives que pourraient avoir de telles mesures. Selon Dirk Moens (secrétaire général de la chambre de commerce européenne), il s’agit d’une “forme inquiétante de protectionnisme commercial” qui pourrait engendrer “la ferme opposition” des viticulteurs européens. ”Sans aucun doute, à la fois la Chine et l’Union européenne souffriraient d’un conflit commercial sur le vin, et les amateurs et les consommateurs chinois de vin en seraient les premières victimes”, précise-t-il.

Il y a encore peu de temps, le marché viticole chinois était essentiellement composé de vin chinois de faible qualité produit en forte quantité, et de vins étrangers de meilleure qualité. Mais depuis quelques années, selon les experts, la Chine donnerait naissance à de plus en plus de vins qualitatifs venant concurrencer les vins importés. Ce marché représente d’importantes opportunités pour la viticulture mondiale puisqu’en 2011, selon l’OIV, la Chine aurait consommé 17 millions d’hectolitres de vin, et les importations de vin vers ce pays représenteraient une valeur de plus d’un milliards d’euros par an. Un marché qui attire donc beaucoup les convoitises. Affaire à suivre…

Via et Via

Un commentaire sur “Le vin crée la discorde entre l’UE et la Chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>